Lettre à Olivier Véran

Vaccin anti-covid en France 

Une situation particulièrement inexplicable

Vaccin pfizer

Didier Bertin 

Lettre du 31 Mars 2021 à Olivier Véran 

Monsieur le Ministre,

Je me tourne vers vous car je me pose des questions dont  la réponse ne semble pas intéresser les médias et qui pourtant devrait lever le voile sur la nature de la carence qui n’a pas permis d’apporter une réponse suffisamment rapide  à la pandémie de la Covid en France.

En effet la solution évidente pour mettre fin à cette pandémie est la vaccination générale alors que nous sommes ralentis par les quantités de doses qui nous sont octroyées de l’étranger parce que notre industrie pharmaceutique n’a pas pu de produire un vaccin.

Les Etats Unis, la Chine, la Russie n’ont pas rencontré ce problème et l’on pourrait penser que leurs industries disposent de moyens supérieurs aux nôtre en raison de leur taille. Or il apparait que le Royaume Uni dont le PNB est analogue au nôtre a pu produire un vaccin dont nous sommes très demandeurs malgré une qualité moindre que celle des vaccins américains. Le plus frappant est surtout qu’un des pays les plus pauvres du monde a pu rapidement mettre au point un vaccin  ce paraît humiliant pour la France et ce pays est Cuba.

Grace à son Institut Finlay, Cuba produit actuellement le vaccin   Soberana 2 et le vaccin Abdala et a commencé le 29 mars une grande campagne de vaccination (vaccin en 3 injections mensuelles).  De plus Cuba a utilisé les services de l’institut Pasteur de Téhéran pour mener une campagne de tests en Iran et donc la France ne pouvait ignorer cette avancée.

Je vous rappelle que Cuba se situait en 2018 au 66ème rang mondial/210 par son PIB nominal (source : Banque mondiale) de 97 milliards de dollars contre 2 778 milliards de dollars pour la France (6ème rang mondial). En 2017 le PIB nominal par habitant de Cuba s’élevait à 8 433 dollars (90ème rang/208) contre 38 477 dollars pour la France (34ème rang). Je constate aussi qu’Israël avait finalement déjà dépassé la France en 2017 avec 40 270 dollars par personne (31ème rang). Cuba vit à la fois sous la pression de l’embargo américain et de la politique de son gouvernement qui impose des salaires de miséreux à son peuple. Les salaires à Cuba viennent d’être fortement augmentés et le minimum en 2021 a été relevé à 87 dollars par mois et le maximum à 396 dollars par mois, ce qui reste des salaires de misère. Les Cubains se nourrissent en utilisant  la « Libreta » : carnet de rationnement. L’enseignement à Cuba semble particulièrement médiocre et restreint  (probablement pour ne pas ouvrir l’appétit des cubains à aller voir ailleurs) à l’exception de celui de la médecine.

Toutes ces considérations ont pour but de trouver des explications à l’incapacité de l’industrie pharmaceutique française à trouver un vaccin qui aurait permis de sauver des milliers de vies. Les industriels français sont-ils particulièrement stupides et moins inventifs que les cubains ou sont-ils mus par la crainte du risque juridique lié au raccourcissement des périodes de tests ? Si cela était la raison ils feraient preuve d’un manque de civisme alors que la vie de la nation était en question. Nous devrions alors notre survie à l’audace et la créativité de pays étrangers et surtout des Etats Unis et cela mériterait des réformes urgentes.

En tant que français ma préoccupation est légitime et à mon avis je suis en droit d’avoir des éclaircissements.